MAI 2020

Quel avenir pour la République Dominicaine !

Drapeau de l'avenir dominicainL’esprit dominicain vient de prendre tout son sens

En premier lieu je veux remercier le Seigneur.

Comment faire autrement lorsque je vois un peu partout dans le monde, toutes ces personnes perdues, terrorisées, désespérées, dans des situations tellement difficiles et que nul n’aurait pu imaginer quelques semaines auparavant ?

Comment faire autrement lorsque je vois ici, en République Dominicaine, la population se relever doucement mais sûrement, avec moins de 500 morts à ce jour (Source: Wikipedia) pour une population d’environ 11 millions d’habitants au total ?

L’esprit dominicain vient de prendre tout son sens

Après Dieu, il faut surtout remercier les dominicains pour cette formidable leçon de civisme et reconnaître avec un grand hommage, leur respect absolu et l’accomplissement total des règles sanitaires, du couvre-feu et de l’ordre publique dans la plus grande humilité. Enfin il faut féliciter ces hommes et ces femmes pour leur exemplarité, leur courage et leur patience, surtout lorsqu’on sait que la culture dominicaine est à l’opposé de la distanciation et de l’austérité.

Oui, ici les dominicains vous prennent chaleureusement dans leurs bras dès qu’ils ont le bonheur de vous croiser dans la rue ou au supermarché… Ici l’esprit est tout naturellement plus souvent à la fête qu’à la morosité. Quelque soit la situation et les problèmes du quotidien, on met toujours le négatif de côté et la joie de vivre prend le dessus dans un sourire éclatant ou dans des yeux non moins pétillants. Ici on remet tout ce qui peut se passer de bons et de mauvais dans les mains du Seigneur, que l’on remercie chaque jour pour nous offrir ces heures de vie supplémentaires.

Les dominicains sont nés sur une terre riche et avec le cœur sur la main. Deux composants essentiels et liés l’un à l’autre pour que le résultat donne ce que nous aimons tous ici : le bonheur de vivre libre et la tranquillité.

Aujourd’hui, les dominicains, par leur comportement responsable, viennent de sauver leur pays. Ils viennent de sauver leur avenir et celui de leurs enfants.

Et puis, après ce qu’il vient de se passer, beaucoup d’européens, entre autres, ont compris que leur système sanitaire et hospitalier moderne ne répond plus à aucune urgence en cas de problème majeur. Je passe sur l’organisation générale, les absences de budgets et de matériel, etc, pour ne pas rentrer dans l’aspect politique, car je veux que mon constat reste social.

Par obligation, beaucoup de ces européens revoient à présent leur mode de penser, d’organisation et de gestion de leur quotidien mais surtout de leur avenir. Cet équilibre fragile entre illusion et réalité vient de basculer définitivement.

Ainsi des chefs d’entreprises vont se rendre compte de l’inutilité de certains de leurs bureaux, de leurs agences, quand leurs employés peuvent travailler depuis chez eux. L’inutile et le superflu vont donc laisser place à l’essentiel et au strict nécessaire; que ce soit du point de vue familial, professionnel et matériel.

On découvre aussi, dans certaines régions et quelques soient les générations, que l’intérêt pour la création s’est soudainement transformé en un intérêt pour le Créateur. Il était temps.

Ensuite, dans nos pays développés, beaucoup de familles vont déménager des centres des grandes villes pour aller vivre en périphérie, plus proche de la campagne et des grands espaces verts qui ont tellement fait défaut dernièrement. En quelques semaines l’appartement avec balconnet est devenu insupportable et porteur de mauvais souvenirs.

Et puis il y a ce petit pourcentage de la population européenne, qui, il y a 4 mois encore, hésitait toujours à faire le grand pas pour partir d’Europe et tenter la grande aventure ailleurs, à l’étranger, dans les Caraïbes, en République Dominicaine par exemple… Et bien ceux-là sont déjà en train de préparer leur départ et leurs valises, car ces dernières semaines les ont définitivement convaincu de l’importance d’aller passer le reste de leur vie, de leur retraite ailleurs. Il faut rapidement changer d’horizon, mais surtout, surtout, de ne plus jamais revivre ce cauchemar !

À ces personnes, j’aimerai leur dire que beaucoup d’autres avant elles et même bien avant que cette situation ne soit imaginable, ont déjà pris cette décision il a 20 ans, voire 40 ans auparavant pour les plus anciens, pour venir vivre ici en République Dominicaine, et s’en portent très bien. Si vous en connaissez, prenez un moment pour discuter avec eux et échanger vos expériences sur le confinement…

Quel avenir pour la République Dominicaine !

Non ce n’est pas une question pour enchaîner sur une réponse évasive; c’est une affirmation soutenue par des études économiques comme celle de Martín Rama, Directeur de la Banque Mondiale pour la zone Caraïbes et Amérique Latine, parue le 12 avril 2020 et confirmant que seuls 3 pays sortiront indemnes de la crise du Covid-19, à savoir la Guyane, la Dominique et la République Dominicaine avec une croissance de 2,5% en 2021 et de 4% en 2022 (Source: Banque Mondiale).

Et puis à ce rapport vient s’ajouter l’analyse et la projection de la fin du Coronavirus en République Dominicaine pour le mois de juillet prochain (Source: EndCoronavirus.org). En fait, au moment de la parution de cet article, le 19 mai 2020, la République Dominicaine avait déjà disparu des pays à surveiller et n’apparaît même plus sur le site.

Même si avec les années, les conditions d’immigration en République Dominicaines se sont endurcies, il reste encore beaucoup à faire en terme de développement et de tourisme, et les qualités professionnelles des étrangers sont toujours les bienvenues. Bien sûr tous les secteurs de services comme l’hôtellerie et la restauration arrivent en tête. Les employés sont encore formés sur le tas et il existe encore trop peu d’écoles pour permettre de détecter les talents et les reconnaître au niveau national puis international. La porte est donc ouverte aux visionnaires, aux Chefs cuisiniers français par exemple, désireux, après une carrière réussie, de venir transmettre leur savoir aux futures générations dominicaines.

De la même manière le secteur de la construction subit déjà les présélections en terme de qualité et de luxe, et non plus en terme de coût, et ce n’est que le début car bientôt viendront s’ajouter de nouvelles normes de constructions imposées par des ingénieurs civils et des experts consultant internationaux, spécialistes des constructions sur la zone Caraïbes et Antilles.

La République Dominicaine a toujours été le pays du service, mais à présent ce service est devenu haut de gamme. La clientèle américaine et européenne sait reconnaître ces qualités à travers son exigence, et l'afflux croissant de touristes étrangers chaque année ne cesse de démontrer que cette exigence est plus que satisfaite.

Et puis le touriste émerveillé devient en un déclic l'investisseur passionné ! C'est le parcours classique de tous ceux qui vivent ici à présent. Un soir, lors d'un dîner les pieds dans le sable ou avec vue sur mer et le sourire figé par le bonheur, ils vous raconteront certainement cette belle aventure (pour les uns), ce coup de folie (pour les autres), mais surtout vous comprendrez vous aussi pourquoi ils ne reviendront plus jamais en arrière.

La République Dominicaine, qui ne connaît pas ?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, n’hésitez plus et venez nous rendre visite.

Aujourd’hui, les dominicains ont démontré une fois de plus leur intelligence face à une situation nouvelle, globale, et ce sans la nécessité de longs discours inutiles ou de négociation absurde. Bravo.

Pour ceux qui se sont retrouvés isolés de leur République Dominicaine natale, comme pour ceux qui attendent patiemment de pouvoir revenir vivre ici, je sais qu’il vous tarde ce moment de bonheur et de retrouvailles avec vos familles et vos amis.

À vous tous, sachez qu’ici nous vous attendons avec impatience.

Voir toutes les actualités

République Dominicaine Live, par Sylvain MAUFRAIS, le 19.05.20


Sylvain MAUFRAISPour faciliter vos démarches, pour des conseils, votre contact en République Dominicaine :

Sylvain MAUFRAIS est présent en République Dominicaine depuis 2003 et s'est spécialisé dans l'installation, les placements financiers, l'investissement et les achats immobiliers au cours de ces nombreuses années.

Sylvain MAUFRAIS est Président d'AGIREDOM (Agence Immobilière République Dominicaine) mais également Président de l'Agence de Communication ACOM CARIBBEAN.

Vous voulez réussir votre installation ou votre investissement ? Écrivez-nous.


Portable : (001) 809 803 0271
Email :
LinkedIn : http://www.linkedin.com/pub/sylvain-maufrais/20/b00/411
Facebook : https://www.facebook.com/agiredom/


A LIRE ÉGALEMENT

Spécial Investisseurs, Les meilleurs investissements à faire actuellement en République Dominicaine

Comment réaliser un achat immobilier en toute sécurité en République Dominicaine ?

Exonérations pour les projets touristiques en République Dominicaine

Informations générales sur les achats immobiliers en République Dominicaine