JUILLET 2017

Plan Dominicana Limpia : Les ordures source d'énergie pour les centrales thermoélectriques

Illustration Centrale Thermoélectrique Punta CatalinaPunta Catalina utilisera 2,600 tonnes par jour

Les centrales au charbon de Punta Catalina, après son achèvement, consommeront 2,600 tonnes d'ordures par jour pour produire de l'électricité, soient 600 tonnes de plus qu'il n'est produit chaque jour par le district national.

Les déchets arriveront jusqu'aux centrales au charbon grâce à la mise en œuvre de l'ambitieux Plan Dominicana Limpia (Plan Dominicaine Propre), mis en opération hier par le Président Danilo Medina, impliquant toutes les municipalités du pays, sous la direction de la Ligue Municipale Dominicaine. Le Président Medina a déclaré que les centrales utiliseraient cette quantité de déchets équivalant à 10% du charbon dont elles ont besoin.

Ceci est, en consommant les déchets en briquettes, ce qui équivaut à 2,600 tonnes par jour qui pourraient être vendus à Punta Catalina, une fois qu'une usine de traitement des briquettes comme combustible sera installée, a déclaré le chef de l'État.

Les briquettes sont les biocarburants de charbon résiduel pour produire de la chaleur. Dans le pays, à l'échelle nationale, sont produits quotidiennement environ 14,000 tonnes d'ordures et il y a un total de 398 sites d'enfouissement.

Le Plan Dominicana Limpia, annoncé et mis en marche hier, lors d'une cérémonie tenue au Palais National en présence de la plupart des maires et chefs de districts municipaux, implique depuis l'enseignement citoyen, la collecte et l'élimination des déchets solides et la création de centres de recyclage et des centres de collecte, l'achat d'équipements pour les municipalités, l'intervention des décharges et le recyclage en mettant l'accent sur les 3 Rs : réduire, réutiliser et recycler.

Ce programme, Dominicana Limpia, a de nombreux aspects. Il est conçu de manière holistique. Chacun de ses aspects est positif pour l'environnement et bien sûr pour tous les Dominicains, a déclaré Medina.

Première partie

Lors de l'annonce de l'initiative, le Président Medina a décidé d'acquérir des équipements lourds d'un montant de 318 millions de pesos et d'allouer 500 millions de pesos par an pour être utilisés par les municipalités sous la direction de la Ligue municipale dominicaine, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Dominicana Limpia.

Pour cela, à partir d'aujourd'hui, je vous annonce que le gouvernement autorise l'achat d'équipements lourds, y compris les tracteurs à chenilles, chargeuses de camions, des pelles hydrauliques, des camions à benne et des kits avec des outils de nettoyage pour toutes les municipalités, a-t-il indiqué Medina.

Le chef de l’État a reconnu qu'il s'agit d'un élément clé, demandé depuis longtemps par les municipalités, ce qui signifie qu'il sera donné un gros coup de pouce aux autorités locales dans la gestion des déchets solides.

Tous ces équipements et matériels seront administrés par la Ligue Municipale Dominicaine et la FEDOMU, pour assurer que les lieux de destination finale des déchets solides seront à la hauteur des normes fixées par les règles et se conformeront à toutes les exigences, a dit le président.

Il a également annoncé que, dans cette première mise en œuvre de Dominicana Limpia, interviendront 18 emplacements de décharges; 25 municipalités et 62 districts municipaux, l'objectif final étant d'étendre l'initiative aux 157 municipalités et 234 districts municipaux d'ici 2020.

Voir toutes les actualités

République Dominicaine Live, traduction Sylvain Maufrais, 02.07.17

Contactez-nous

S’il vous plaît, aidez-nous à vous aider. Quelque soit la raison, si vous souhaitez nous contacter, la façon la plus simple est de remplir ce formulaire et de cliquer sur Envoyer.

Vos Coordonnées

S’inscrire pour recevoir les alertes :



Ajouter un commentaire